• Pascal Lamontagne

L'asphaltage d’une entrée d’auto comment ça marche?

Mis à jour : 25 févr. 2019


Pavage Québec | Excavation Bruno Levesque | Asphaltage d'entrée d'auto

Vous prévoyez faire le pavage de votre entrée d’auto à Québec? Les informations qui suivent vous éclaireront sur les conditions de base requises pour espérer que votre entrée « tienne la route » pendant plus de 20 ans.

Retenez d’abord qu’outre les techniques et les conditions climatiques de mise en œuvre des matériaux, les principaux gages de durabilité d’une surface en asphalte sont :

Mise en place de la fondation granulaire :

  • Que ce soit pour une nouvelle entrée ou une réfection, toute surface à asphalter doit d’abord être excavée afin de mettre en place un lit de pierres concassées propres et d’une épaisseur adaptée aux caractéristiques du sol existant.

  • Pour une stabilité optimale de l’ouvrage, cette fondation granulaire devrait excéder la surface à asphalter d’au moins 12 po (30 cm) de chaque côté.

  • La profondeur d’excavation recommandée est de 12 à 18 po (30 à 45 cm) pour un sol sablonneux et drainant et de 18 po et plus (45 cm et plus) pour un sol argileux et mal drainé.

  • Lorsque la résidence est neuve, il faut attendre que le sol se tasse naturellement, soit de 6 à 12 mois, avant d’entreprendre des travaux de pavage.

  • Un sol argileux devrait être recouvert d’une membrane géotextile afin d’empêcher la remontée de particules du sol susceptibles d’affecter la stabilité du mélange granulaire.

  • Le mélange granulaire doit répondre à l’appellation métrique MG-20. Il s’agit en fait de pierres concassées (granulats) de 0-3/4 po (0-20 mm) dont la grosseur maximale admissible est de 20 mm (3/4 po). Le remblai doit être adéquatement compacté en deux couches lorsque son épaisseur excède 12 po (30 cm).

  • Il faut savoir que le manque de compactage et l’épaisseur insuffisante de la fondation granulaire sont les causes les plus fréquentes de la déformation ou du déchirement de la couche d’asphalte.

Conditions d’un écoulement efficace :

  • La couche d’asphalte doit comporter une pente minimale de 2 %, soit 1/4 po au pied, afin de permettre l’écoulement de l’eau vers la rue et d’éviter les infiltrations d’eau pouvant la soulever ou la fissurer en période de gel ou de dégel.

  • Cette pente doit idéalement être réalisée dès l’excavation et être maintenue lors du remblayage.

  • Pour les stationnements de grande superficie ou à faible pente, le centre de l’ouvrage devrait être un peu surélevé par rapport aux bordures.

0 vue
ADRESSE
TOUS NOS SERVICES

© 2017 Entreprises Bruno Levesque.

Conception de site web par boxcom.ca

APPELEZ-NOUS
ÉCRIVEZ-NOUS
HEURE D'OUVERTURE

Lun - Ven : 7h00 - 17h00

Bureau administratif :

116, Louis-Chardon,  
Québec, Qc
G1B2S5

Entrepôt :

1251, Paul-Émile Giroux

Québec, Qc

G1C0K9

  • Facebook - White Circle
À propos